VDM...édium !

Les « symptômes » visibles d’une présence vibratoire

Certains peuvent se demander ceci : « Comment savoir qu’il y a autour de moi des âmes de défunts ou des présences vibratoires parasites? »

C’est une bonne question à laquelle je vais tenter d’apporter un début d’éclairage. Le sujet est très vaste, mais je vais déjà vous faire part des observations les plus courantes que j’ai pu faire tout au long de mon cheminement.

La première chose à savoir, c’est que les âmes des défunts qui sont restées ici-bas (celles qui n’ont pas accédé à la lumière) n’ont pas de moyen direct pour communiquer avec nous. Elles utilisent donc les vibrations terrestres qui sont les plus proches de leur propre vibration, à savoir l’électricité, et donc par extension tous les appareils utilisant l’électricité pour fonctionner. Les plus directs, ce sont les ampoules. Si vous saviez le nombre d’ampoules qui ont grillé chez moi au moment où j’apprenais à vivre avec ma médiumnité! J’avais littéralement un budget ampoules – dont je parle succinctement dans l’histoire de «Chathérapie » – et je n’exagère pas! Bien sûr, les cartésiens me répondront qu’une ampoule qui grille, c’est tout à fait normal… certes… et 2 à 3 ampoules qui grillent tous les mois, c’est normal?

Lorsque vous avez une petite « loi des séries », avec plusieurs appareils électriques qui vous lâchent en peu de temps, posez-vous des questions… et prenez RDV avec moi 😉

Je me souviens d’une anecdote avec ma soeur, où elle était embêtée par des problèmes récurrents de chaudière… et la présence d’un petit esprit qu’il fallait guider gentiment vers la lumière! D’ailleurs, elle le percevait de façon subtile, car elle se sentait anormalement mal à l’aise en prenant sa douche. Oui la chaudière a été réparée dans la matière, évidemment que la libération des défunts ne suffit pas pour résoudre les problèmes purement terrestres! Mais de la même façon, la réparation dans la matière ne suffit pas pour résoudre les problèmes visibles dans la matière : si la racine invisible est toujours présente, le problème reviendra vous faire un petit coucou!

Une deuxième chose à savoir, c’est que les âmes des défunts sont attirées par les médiums – normal, elles peuvent être enfin entendues! – et par toutes les personnes lumineuses et spirituellement connectées. En effet, ces âmes peuvent y trouver de la nourriture vibratoire dont elles ont besoin, certaines peuvent même penser être arrivées dans la lumière… et non, elles sont chez vous! Rassurez-vous, il ne s’agira jamais de parfaits inconnus croisés dans la rue, généralement, nous avons autour de nous des âmes familières, je pourrais dire «familiales ». À moins que vous ne soyez vous-mêmes passeur d’âmes, auquel cas je vous dirai : bon courage! Vous pourriez bien ramener du travail à faire en plus à la maison… là aussi, je peux en témoigner! Cela demande un alignement permanent pour ne pas laisser entrer chez soi toutes ces âmes errantes que l’on rencontre partout. Soyez tranquilles, même si vous vous ouvrez à une dimension spirituelle dans votre vie, vous n’aurez pas à traiter ce genre d’affaires… ça, c’est mon job!

Un autre symptôme que vous pouvez ressentir en présence de l’âme d’un défunt, c’est une lourdeur générale, voire des maux de tête chroniques, et cela peut même aller jusqu’à un symptôme dépressif si cette âme est présente autour de vous depuis longtemps. En réalité, on peut absorber – sans le savoir – SES émotions. Elles se mélangent aux vôtres, et vous ne savez plus qui vous êtes. J’ai déjà rencontré en soin des individus qui étaient parasités par ce genre d’âme depuis leur naissance ; autant vous dire qu’ils ne pouvaient pas s’en rendre compte, puisqu’ils n’ont connu que ça! Dans ce cas, il y aura non seulement une libération de l’âme à effectuer, mais tout un travail de reconstruction en thérapie pour « réparer » les dégâts dans le corps (un peu comme avec la chaudière de ma soeur!). Cela prend du temps, restons humbles et persévérants.

Si par contre c’est une présence récente, vous pourriez avoir de simples « absences », sans gravité, mais qui se répètent de façon inhabituelle. Par exemple, si vous êtes plutôt du genre ponctuel et organisé, et que depuis quelques semaines vous constatez des erreurs d’inattention, des oublis, ou des retards, vous pourriez très bien être déviés de votre énergie vitale par une vibration extérieure. Cela mérite votre observation : ces petites choses ne sont peut-être pas un simple « hasard ». Vous vous êtes peut-être déjà habitués à ces sensations de lourdeur dans votre vie, mais sachez que le soin de l’âme vous aidera à vous en libérer. LE mot qui ressort généralement des personnes qui ont bénéficié de ce soin, c’est LÉGÈRETÉ. Elle n’est pas toujours immédiate, mais elle finit tôt ou tard par s’installer en vous et dans votre environnement direct. La fluidité revient.

Enfin, je voudrais aussi signaler un dernier symptôme assez récurrent : les bugs de connexion internet. Cela rejoint ce que j’expliquais avec l’électricité, sauf que cette fois, il ne s’agit pas forcément d’âmes de défunts, il peut s’agir des bulles d’émotions réprimées, les vôtres ou celles des autres ; j’en parlais dans un article précédent. Là non plus, pas de hasard… Ces bugs de connexion sont selon moi le symptôme visible d’un noeud vibratoire – qui n’est pas forcément grave. Mettre en lumière des liens de dépendance et s’en libérer permet d’avancer vers davantage de légèreté et de bien-être dans sa vie terrestre, c’est toujours bon à prendre!

Figurez-vous que cela m’est arrivé cette semaine d’une façon très surprenante! Vous êtes abonné(e)s à ce blog, et lorsque je publie un article, vous recevez un e-mail automatique qui vous informe de cette publication. Ce mardi 20 juillet, j’ai écrit un article difficile, personnel, et très important pour moi. J’ai pourtant osé cliquer sur « publier », et vous savez quoi? Il n’a pas été lu. Car personne n’a reçu la notification de sa publication!! J’ai publié plus de 80 articles sur ce blog, et c’est la première fois que cela se produit, étrange vous ne trouvez pas? J’ai délogé quelques petites vibrations parasites et me re-voici avec l’article du jour pour tester à nouveau la technologie : alors l’informatique, tu vas encore me faire des bugs de publication aujourd’hui encore? Ou mon « ménage » a été efficace…

Si c’est la 2e option, alors je vous invite à lire le dernier billet publié, intitulé « Les fantômes du futur », pour lequel vous n’avez pas reçu de notification. Comme par hasard…

Bonne lecture!

1 réflexion au sujet de “Les « symptômes » visibles d’une présence vibratoire”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s