Inspirations, VDM...édium !

Les rencontres sont des messages

Je n’ai jamais cru au « hasard », et du plus loin que je m’en souvienne, j’ai toujours cherché le sens de ce qui m’arrivait. Les évènements ou les rencontres. Le positif ou le négatif. L’agréable ou le désagréable. Cela fait des années que je fonctionne ainsi, en particulier depuis l’écriture de mon premier roman « Chathérapie » en 2012 dont le fil conducteur est : les chats ne sont pas arrivés dans ma vie par hasard. Qu’ont-ils à me dire?

Tout a un sens, et j’ai pris le temps de rassembler les pièces de mon immense puzzle afin d’en délivrer un message fort et inspirant dans chacune de mes histoires. Je crois en la vie, et je reste à l’écoute des signes qu’elle m’envoie, toutes ces synchronicités qui me guident sur le chemin, parfois de façon chaotique et désordonnée, mais toujours pour me permettre d’évoluer.

Pendant toutes ces années, j’ai écouté l’appel de mon âme, et à chaque carrefour important, à chaque évènement, à chaque rencontre, je me suis demandée « quel message dois-je recevoir?».

C’est super. Sauf que… mon attitude était incomplète. J’oubliais un élément central : moi aussi je suis un message pour les autres! Et vous savez quoi? La vie a bien pris soin d’insister sur cette leçon essentielle, en me la montrant de différentes façons, pour que j’entende ENFIN ce message!! Pour que j’arrête de porter sur moi des responsabilités qui ne sont pas les miennes.

Quand on n’entend pas le message, il se répète. Encore, et encore, et encore… et puis un jour, on écoute autrement… et on entend!

Sur mon chemin, j’ai rencontré des obstacles, des barrages importants, des vrais murs qui semblaient impossibles à franchir. Et comme par hasard, je recevais dans le même temps des rencontres qui m’apportaient une solution immédiate, et me permettait d’avancer sur la case suivante du Jeu de la Vie. J’écoutais le message qui m’était destiné, mais j’oubliais de voir que le message devait passer dans les 2 sens. L’autre personne avait AUSSI un message à recevoir de moi et de notre rencontre. Ce n’était pas un hasard pour elle non plus. Pourquoi devait-elle me rencontrer, moi, écrivain et médium, à ce moment-là de sa vie?

Peut-être que cette personne a besoin de lire mes histoires, car elle fait écho à la sienne, et qu’elle a besoin de puiser des clés d’évolution en lisant mes mots? Peut-être que cette personne a un (ou plusieurs!) fantômes qui rôde autour d’elle, et qu’un bon ménage avec moi serait le bienvenu?

Oui, j’en suis persuadée. Car mes antennes de perception étant de plus en plus précises, j’ai pu observer qu’à tous les coups, c’est l’invisible qui guidait ces rencontres-là. Non pas une fois, par hasard… mais dix fois, vingt fois, cinquante fois!! J’ai rencontré tellement de «fantômes» errants dans ma vie qu’il m’est impossible de tous les lister. D’ailleurs, si les scénaristes de la série «Ghost Whisperer » manquent d’inspiration, je peux leur fournir de la matière!

Revenons-en à ces rencontres qui apportent un message dans les 2 sens. La plupart du temps, je captais le message que l’autre devait recevoir de ma part. Parfois, je n’osais pas m’exprimer. Ou je ne pouvais pas. Mais de plus en plus souvent, en m’assumant, j’ai osé parler, dire, tendre la main vers l’autre pour lui montrer la réalité vibratoire que je percevais autour de lui et qui mériterait un soin.

Et vous savez quoi? Ça ne fonctionne pas.

On ne peut pas forcer quelqu’un à entendre un message qu’il refuse d’écouter. On ne peut pas le forcer à voir une réalité qu’il refuse de regarder. Rien ne sert d’insister. Rien ne sert de crier. On peut seulement se retirer. Parfois en douceur, parfois de façon brutale.

À chaque fois que j’ai tendu la main, j’ai reçu des portes fermées, du rejet, et parfois même des accusations infondées. J’ai eu mal. Doublement. J’étais frustrée de ne pas être entendue, puis triste d’en être rejetée. Même lorsque c’est moi qui m’éloignait, en réalité c’est l’autre qui m’avait rejetée, moi et mon message encombrant pour elle.

Si vous me rencontrez, quel que soit le moyen par lequel cela se produit, aurez-vous le courage et la force d’écouter le message qui vous est destiné? Ou bien me jetterez-vous dans les spams, les courriers indésirables, parce que vous choisirez de ne pas ouvrir le message, de ne pas le lire, de ne pas le voir. Parce que vous choisirez de restez enfermé(e) dans vos peurs, me faisant croire que c’est moi qui ai un problème.

Je viens de découvrir que tous ces messages que les autres ont refusé d’entendre finissent par m’encombrer MOI, et contribuent à générer encore plus de blocages!! Et oui, tous ces fantômes qui rôdent n’ont toujours pas été entendus, et leur souffrance est réelle! Ils attendent leur tour dans ma salle d’attente et s’impatientent parfois! Alors je les congédie gentiment…

« Hey, je n’y suis pour rien moi, si vos humains de référence refusent d’écouter le message que la rencontre avec moi était censé leur apporter, donc maintenant, vous libérez l’espace pour tous les autres, ceux qui sont prêts, ceux qui n’ont pas peur d’aller au contact de leurs profondeurs et de se libérer des poids inutiles. »

De mon côté, c’est fini : je n’ai plus peur!

Alors…? Vous les lisez vos messages?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s